Relevé 3d de site archéologique Bordeaux

Publié le 18 Septembre 2022

Depuis ces dernières années, les méthodes de relevés topographiques ont beaucoup évolué. Grâce à l’utilisation de scanner de dernière génération, il est maintenant possible de prendre le relevé 3D de n’importe quelle infrastructure avec grande précision. Si vous cherchez un prestataire de confiance pour réaliser le relevé 3D de votre site archéologique, n’hésitez pas à faire appel à S3D Engineering, votre spécialiste en numérisation 3D à Bordeaux. Notre équipe dispose du savoir-faire et de toutes les technologies nécessaires pour réaliser le relevé 3D de vos sites archéologiques.

Qu’entend-on par relevé 3D ?

Auparavant, il était nécessaire d’utiliser un mètre à ruban ou un télémètre pour pouvoir prendre les mesures d’un bâtiment. Cependant, depuis la sortie de la technologie laser, les professionnels du bâtiment utilisent de plus en plus les scanners 3D pour prendre les mesures d’une infrastructure existante. Le relevé 3D consiste justement à prendre les mesures de n’importe quel objet en vue de créer son modèle numérique.

Grâce au scan 3D, il est maintenant possible de relever les mesures des vestiges archéologiques avec grande précision. En effet, la technologie laser permet de relever des millions de nuages de points en quelques minutes seulement. Chaque nuage de point intègre un ensemble de points ayant des coordonnées x, y et z. Vous l’aurez compris, le relevé 3D permet de prendre des mesures d’un vestige archéologique avec une grande précision.

L’intérêt du relevé 3D dans le domaine de l’archéologie

Souvent utilisé dans le domaine de la construction et de l’architecture, le scanner 3D offre aux équipes d’archéologues de Bordeaux une image précise et rapide des vestiges de la ville. Il existe plusieurs technologies de relevé 3D comme le scanner statique, le scanner mobile et la photogrammétrie. La majorité de ces technologies intègre des capteurs (comme le Lidar) permettant d’acquérir des données tridimensionnelles. 

Cette technologie non intrusive peut être très utile dans le domaine de l’archéologie. En effet, elle permet de faire des enquêtes et d’effectuer des mesures sur plusieurs sites archéologiques. Cependant, l’archéologie nécessite l’utilisation d’un scanner capable de fonctionner dans des environnements humides et poussiéreux. Chez S3D Engineering, nous disposons de tout le matériel nécessaire pour prendre le relevé 3D de n’importe quels sites de fouilles archéologiques.

Pour une meilleure qualité des données, l’équipe archéologique pourra combiner les différentes technologies de relevé 3 D. L’équipe de fouille pourra par exemple utiliser un scanner statique, combiné à la photographie pour avoir des données géométriques et morphologiques fiables. Ces données permettent entre autres d’identifier des matériaux afin de les répertorier. Elles permettent de simuler différentes stratégies de restauration. 

Quels sont les avantages du scan 3D pour l’archéologie ?

Si vous êtes un passionné d’archéologie, vous aurez de nombreux avantages à effectuer un relevé 3D de vos petits et grands sites archéologiques. Par rapport aux méthodes de relevé classiques, le scan 3D vous permet d’avoir des mesures plus précises et plus détaillées. En effet, le scan 3D vous permet de relever un grand nombre de détails qu'une simple photo. Cette méthode de relevé permet ainsi à l’archéologue de créer des archives numériques des importants vestiges retrouvés. Il pourra aussi avoir des modèles 3D des monuments historiques et des collections archéologiques découverts.

Actuellement, de nombreux trésors archéologiques sont menacés par les catastrophes naturelles, les guerres, etc. Grâce au relevé 3D, il est maintenant possible de préserver le patrimoine culturel de n’importe quel endroit. Le scan 3D permet de garder une trace et de reconstruire si besoin certains objets préhistoriques. Grâce à une maquette numérique, il est maintenant possible de créer des musées virtuels qui peuvent être visités par toutes les personnes disposant d’une connexion internet et à toute heure. 

De nos jours, le scan 3D est de plus en plus utilisé pour restaurer et/ou pour reproduire des objets historiques. En effet, cette technologie est particulièrement utile dans les processus de restauration des œuvres endommagées et des vestiges découverts il y a longtemps. En effet, pour pouvoir reproduire un objet avec l’impression 3D, il faudra au préalable réaliser un scan en trois dimensions de l’objet original. Le fichier 3D ainsi obtenu pourra ainsi être utilisé pour imprimer une réplique de l’objet original en 3D sur une imprimante 3D.

Comment les archéologues peuvent-ils utiliser l’impression 3D ?

L’impression 3D est un outil particulièrement utile pour les archéologues, le service régional de l’archéologie, le laboratoire d’archéologie, le professeur d’archéologie, etc. Les imprimantes 3D peuvent en effet être utilisées de différentes manières. L’impression 3D pourra entre autres être utilisée pour répliquer une œuvre d’art. Grâce à une copie imprimée en 3D de certains objets datant de la préhistoire, les musées ont l’opportunité de proposer à leurs visiteurs une expérience plus interactive.

Grâce à une réplique imprimée en 3D, les apprentis archéologues auront la chance de manipuler un objet sans risquer de détruire la pièce originale. L’impression 3D permet aussi de réparer ou de restaurer des œuvres d’art endommagées. En effet, la plupart des vestiges historiques peuvent s’abimer avec le temps. Il est alors possible d’utiliser l’impression 3D pour réparer le vestige en question. Il est également possible de créer des pièces de remplacement qui sont parfaitement ajustées à la pièce originale.

Comment profiter du relevé 3D pour optimiser les fouilles archéologiques ?

La découverte des vestiges historiques a souvent lieu lors des grands travaux de construction. Dans ce type de situation, il est important de réaliser des fouilles archéologiques sur les lieux. Cependant, ce type d’opération bloque souvent l’avancement des chantiers importants. Il est alors primordial pour les archéologues d’agir au plus vite pour ne pas retarder le chantier. Grâce à l’utilisation de scanner 3D, ils peuvent numériser en entier le site de fouille afin d’obtenir un modèle 3D complet.

Le scan 3D va ainsi permettre aux chercheurs et à l’équipe d’archéologues de créer des modèles 3D du lieu de la fouille dans les moindres détails. Il sera alors plus facile de visualiser l’emplacement des éventuels vestiges qui pourraient se trouver sur les lieux. Vous l’aurez compris, le relevé 3D va permettre d’optimiser la conduite des opérations de fouilles en sauvegardant une version numérique du site archéologique en question.

« Retour aux actualités
Tout savoir sur nos prestations et services