Mise en accessibilité, comment exploiter la maquette BIM ?

Publié le 30 Avril 2022

Avec la révolution numérique, il est désormais possible de réaliser une maquette numérique de n’importe quelle infrastructure. Et justement, le BIM fait partie des nouvelles technologies permettant d’associer à un site ou à un bâtiment génie civil un bon nombre de données. Il permet de réaliser une conception 3D d’une infrastructure. Il permet également d’intégrer toutes les données du bâtiment depuis sa phase de conception jusqu’à sa phase d’exploitation.

Il est particulièrement utile pour optimiser l’exploitation et la maintenance d’une infrastructure. Toutefois, la maquette virtuelle BIM peut aussi être exploitée dans la mise en accessibilité des bâtiments. Cette dernière est d’ailleurs obligatoire pour les ERP (Établissements Recevant du Public). Mais en quoi le BIM peut-il être utile pour la mise en accessibilité d’un ouvrage d’infrastructure ? C’est justement ce que nous allons essayer de voir dans cet article.

Quelle est l’importance de l’accessibilité dans un bâtiment ?

Les bâtiments qui reçoivent du public doivent inclure une ouverture et une accessibilité pour tout le monde, y compris les personnes handicapées. C’est ce que dit la loi de février 2005 relative à l’égalité des chances et des droits de personnes en situation de handicap. En d’autres termes, les bâtiments qui reçoivent du public devraient inclure un bon nombre d’ouvrages d’infrastructure permettant aux personnes handicapées de circuler librement dans le bâtiment.

Les ERP devraient ainsi inclure des rampes d’accès sur les zones où il y a des marches. Ils devraient inclure des ascenseurs permettant d’atteindre les étages supérieurs, avec des bandes d’éveils pour indiquer les zones à risque. Ils devraient également intégrer des boucles magnétiques afin que les messages sonores soient compréhensibles par les personnes malentendantes. Les architectes et les maîtres d’ouvrage sont les premiers concernés en ce qui concerne le respect de ces normes dans le cadre d’un projet de construction BTP (Bâtiments et travaux publics). 

Qui sont les bénéficiaires de la mise en accessibilité des bâtiments ?

Les premiers bénéficiaires de la mise en accessibilité sont bien évidemment les personnes à mobilités réduites. Entrent dans cette catégorie les personnes qui ont des handicaps moteurs, les déficients visuels, les déficients auditifs ainsi que les handicapés cognitifs, psychiques et mentaux. La mise en accessibilité d’un bâtiment peut aussi profiter aux femmes enceintes, aux personnes ayant une blessure au niveau des jambes, aux personnes qui transportent des valises, etc.

En quoi le BIM peut être utile pour la mise en accessibilité d’un bâtiment ?

Durant le processus de construction d’un bâtiment, les études techniques et la vérification des données sont des étapes obligatoires et fatigantes. Grâce au BIM, il est désormais possible de réaliser des études techniques et d’auditer l’accessibilité d’un bâtiment. Pour cela, il est nécessaire de réaliser un relevé de l’existant. Autrement dit, il faudrait effectuer un modèle 3D du bâtiment. Le temps pour effectuer une maquette 3D peut être assez long en fonction de la taille du bâtiment. 

Cependant, cette étape est nécessaire pour définir les préconisations de mise en accessibilité. Le BIM peut ainsi être utilisé en tant que support collaboratif permettant d’effectuer l’audit d’accessibilité. Grâce au BIM, les différents acteurs du projet peuvent vérifier la conformité du bâtiment. Ils peuvent notamment connaitre l’accessibilité des issues de secours, les dimensions des couloirs, des rampes d’accès, des accenteurs, etc. Le BIM vous donnera aussi des informations la localisation des mobiliers, la taille des tables, l’accessibilité des sanitaires, etc. 

Le nuage de points du BIM permet au conducteur de travaux et au technicien de maintenance d’avoir des données comme les annotations et les points d’intérêt intégrant les informations techniques du bâtiment. Cela va faciliter les échanges entre les différents intervenants du projet (architecte, maître d’ouvrage, géomètre, responsable du bureau d’études structure, etc.). Vous l’aurez compris, les maquettes numériques BIM permettent aux auditeurs de consulter les zones et les éléments qui peuvent faire l’objet d’une mise en accessibilité. 

Comment exploiter le BIM pour la mise en accessibilité d’un bâtiment ?

Le BIM peut apporter de nombreux avantages dans le secteur du bâtiment. Il permet de réaliser des simulations en utilisant des logiciels de CAO-DAO. Il permet de connaitre avec précision l’architecture du bâtiment. Cette réalité augmentée permet aussi de simuler et de définir les flux de circulation au sein du bâtiment. Il est important de réaliser ces simulations en amont des projets de construction ou de rénovation. Cela permet de définir un plan de circulation auquel il faudrait intégrer un passage pour les personnes handicapées.

Divers logiciels de construction permettent aujourd’hui de réaliser ces simulations de flux. Parmi ceux-ci, nous pouvons citer le logiciel Autocad, le logiciel de DAO, le logiciel de construction, le logiciel de CAO, le logiciel de modélisation, le logiciel de conception, le logiciel d’architecture, etc. Ces logiciels vont exploiter directement le BIM pour évaluer la sécurité du bâtiment dont la sécurité incendie. Ils vont aussi permettre d’évaluer le flux des piétons dans les situations réelles pour limiter les bouchons et les éventuels problèmes de mobilités.

Les objets BIM vont aussi permettre de faire une simulation de l’aménagement urbain. Étant un véritable référentiel géométrique de l’infrastructure, le BIM est un support permettant de projeter et de valider des aménagements. L’objet BIM va permettre aux acteurs de la construction de prendre des mesures pour définir les types d’aménagements possibles au sein du bâtiment. Les gestionnaires et les responsables des études du bâtiment pourront entre autres tester et vérifier les largeurs de passages de portes pour l’accès de personnes à mobilité réduite. 

Après avoir simulé l’aménagement du bâtiment, le maître d’ouvrage et le bureau d’études structure vont maintenant procéder aux travaux d’ingénierie. L’exploitant aura à sa disposition un référentiel géométrique qu’il pourra exploiter durant la phase de travaux. Ce référentiel comportera un niveau de détails suffisant pour effectuer les travaux dans les normes. Qui plus est, le BIM est accessible aux différents acteurs du bâtiment. En se basant sur les données du BIM, ces derniers pourront optimiser leur collaboration.

Quelles sont les limites du BIM dans la mise en accessibilité d’un bâtiment ?

Le BIM est certes un outil très pratique dans le secteur de la construction. Il permet de faciliter un grand nombre de tâches pour les différents intervenants du projet. Cependant, le BIM est encore sous-exploité. Il offre en effet un niveau de détail qui n’est pas encore exploité pleinement par les architectes et les différents acteurs de la construction. 

Il existe également certains éléments qui ne peuvent pas être intégrés dans le BIM. Parmi ces éléments, nous pouvons citer les éléments non dimensionnels comme les diverses aides techniques (bandes d’éveils à la vigilance, les vitrophanies, etc.). Toutefois, il est encore possible d’améliorer les données du BIM. Puisque ces données ne sont pas encore totalement structurées, les acteurs du bâtiment n’arrivent pas encore à les employer de manière optimale.

Pour plus d’informations sur nos services, n’hésitez pas à nous contacter !  Retrouvez nous sur  LafrenchTechBordeaux

 

« Retour aux actualités
Tout savoir sur nos prestations et services