L’avenir du Bim dans la création industrielle

Publié le 22 Septembre 2022

Avec la révolution numérique, les méthodes de travail dans le secteur de la construction ont évolué considérablement. Depuis la sortie de la technologie laser, les différents acteurs de la construction peuvent maintenant numériser un bâtiment entier en quelques minutes seulement. La numérisation des objets architecturaux peut se faire en utilisant différents outils informatiques comme le scanner 3d, la photogrammétrie, les drones, etc. 

Les données du bâtiment ainsi obtenues peuvent être exploitées dans des logiciels de CAO-DAO pour avoir le Bim de n’importe quel ouvrage. Très pratique dans le secteur du bâtiment, le Bim constitue aussi un véritable atout dans le domaine de l’industrialisation. La question qui se pose est alors de savoir quel est l’avenir du Bim dans la création industrielle. C’est justement le thème que nous allons développer dans cet article.

Qu’entend-on par BIM ?

Le BIM ou « modélisation des informations de la construction » est une méthodologie de travail permettant de recueillir les informations du bâtiment en temps réel. Il peut être utilisé tout au long de la vie du bâtiment, depuis sa phase de conception et réalisation jusqu’à sa destruction, en passant par sa phase d’exploitation et sa maintenance. D’une manière générale, le BIM concerne tout le secteur de la construction, dont le génie civil, les travaux publics, etc. Très pratique, il permet de communiquer et de partager les données techniques du bâtiment aux différents intervenants du projet de construction. 

En effet, le BIM permet un travail collaboratif entre tous les acteurs du projet, depuis les concepteurs du projet jusqu’aux ouvriers en passant par les dessinateurs, les designers, les bureaux d’études, les gestionnaires, etc. Grâce au BIM, il est désormais possible pour les concepteurs de bâtir des infrastructures de qualité tout en respectant les délais et les budgets prévus. Vous l’aurez compris, le BIM permet d’optimiser la mise en œuvre des projets de construction. Cependant, le BIM peut aussi être très bénéfique dans la création industrielle.

Comment fonctionne le BIM ?

Le BIM va permettre de créer une maquette virtuelle du projet de construction connue sous le nom de jumeau numérique. Pour optimiser l’exploitation de cette maquette, elle devra refléter au mieux la réalité. Cependant, la qualité du Bim va dépendre principalement de la qualité des données issues du relevé de l’existant. Pour avoir le Bim de n’importe quelle infrastructure, le projeteur, les maîtres d’ouvrage, le géomètre ou les architectes devraient au préalable procéder à son relevé de mesures. 

Pour réaliser une maquette numérique, le dessinateur projeteur pourra utiliser un scanner statique, un scanner dynamique ou un drone. En scannant l’environnement de travail, ces appareils permettent de générer des nuages de points bruts. Chaque nuage de points représente les coordonnées tridimensionnelles de l’objet à scanner. Pour être exploitables, ces nuages de points devront être traités par un logiciel de conception assistée par ordinateur (CAO) comme Archicad, Autocad architecture 3d, Autodesk revit, Autocad MEP, etc.

Une fois traitées, les données du BIM peuvent être visualisées, exploitées et modifiées en temps réel par les différents intervenants du projet. Chaque acteur du projet peut naviguer en toute liberté en réalité virtuelle dans la maquette numérique de l’infrastructure. Il pourra effectuer des simulations pour tester et vérifier certaines idées. La bibliothèque d’objets Bim est accessible à tout moment par les différents intervenants du projet. Qui plus est, le BIM manager peut modifier en temps réel les éléments finis du projet. Ainsi, dès qu’un élément a été modifié, tous les acteurs du projet seront notifiés et agir en conséquence. 

En quoi le BIM peut être utile pour le secteur industriel ?

Les maquettes numériques utilisent principalement la technologie 3d pour illustrer les paramètres et les caractéristiques importantes d’une infrastructure. Grâce au BIM, l’architecte industriel pourra effectuer des simulations pour voir l’évolution d’un bâtiment dans le temps. Il pourra voir comment les matériaux utilisés dans la conception architecturale de la structure vont se comporter dans le temps. Il pourra ainsi mieux estimer les coûts de production et les performances de l’industrie.

Le BIM va permettre la centralisation de toutes les informations du projet sur une seule et même plateforme collaborative. Cette mise à jour en temps réel des informations va permettre à chaque acteur du projet d’avoir accès à des données fiables. Grâce au BIM, l’économiste de la construction pourra mieux visualiser les besoins énergétiques et matériels de la future infrastructure. En effet, le BIM va permettre de détecter en amont les éventuels problèmes avant le début de chantier et permettra ainsi de construire un bâtiment de meilleure qualité.

Quels sont les avantages à utiliser le BIM dans le secteur industriel ?

Il existe de nombreux avantages à utiliser le BIM dans le domaine de l’industrie. Le BIM permet avant tout un travail plus collaboratif entre les différents acteurs d’un projet. Il va permettre d’accélérer l’exécution du projet. Grâce au BIM, il est maintenant possible de détecter au préalable les points qui pourraient bloquer la gestion de projet dans le futur. Il permet de détecter les conflits qui pourraient retarder la construction.

Le BIM va également permettre de minimiser les dépenses. En effet, cette maquette 3d va permettre aux différents acteurs de la construction de déterminer la quantité exacte de matériaux ou d’équipements nécessaires pour la mise en œuvre de l’infrastructure. Cela permet non seulement d’éviter les coûts inutiles, mais aussi de réduire les déchets sur le chantier. Pour améliorer encore plus les avantages du BIM dans le processus de construction, les professionnels du bâtiment peuvent le combiner avec d’autres technologies comme la robotique, la réalité augmentée, l’impression 3d, etc.

Quel est l’avenir du BIM dans la création industrielle ?

Le BIM est une méthode de travail qui devra encore être exploitée pour avoir une industrie de meilleure qualité. Autrement dit, le BIM va permettre de construire une infrastructure plus durable et plus écologique. Dans le circuit économique, l’industrie fait sans aucun doute partie des secteurs qui dégagent le plus de déchets et de gaz néfastes pour l’environnement. Selon les statistiques, le taux d’émissions de CO2 du secteur de la construction est actuellement de 38 % par rapport au total mondial. 

Grâce au BIM, le dessinateur concepteur, le maître d’ouvrage ou le bureau d’études pourra construire une industrie plus respectueuse de la planète. En effet, les différentes parties prenantes du projet auront la possibilité d’examiner et d’atténuer l’impact du projet sur l’environnement. Le BIM pourra ainsi être utilisé pour simuler le cycle de vie énergétique du bâtiment. Les données du BIM vont permettre d’éviter les défauts de construction avant le début de chantier. Elles vont également permettre de mieux évaluer les cycles de vie des matériaux et des produits industriels.

« Retour aux actualités
Tout savoir sur nos prestations et services