L'Essentiel de la Numérisation 3D dans le Domaine du Bâtiment : Normes, Techniques et Exemples

Publié le 08 Février 2024

L'Essentiel de la Numérisation 3D dans le Domaine du Bâtiment : Normes, Techniques et Exemples

La numérisation 3D a révolutionné l'industrie de la construction en permettant une visualisation précise et détaillée des bâtiments. Dans cet article, nous explorerons en profondeur les normes, les techniques et les exemples essentiels de la numérisation 3D dans le domaine du bâtiment, mettant en lumière son importance croissante et ses applications pratiques.

Normes et Standards :

La numérisation 3D dans le domaine du bâtiment est régie par un ensemble de normes et de standards internationaux visant à garantir la précision, la qualité et l'interopérabilité des données.

Parmi les normes les plus importantes, citons l'ISO 19650 pour la gestion de l'information tout au long du cycle de vie d'un bâtiment, l'IFC (Industry Foundation Classes) pour l'échange de données entre logiciels BIM, et le LOD (Level of Detail) pour spécifier le niveau de détail requis dans les modèles 3D.

  • ISO 19650 : Cette norme spécifie les processus de gestion de l'information tout au long du cycle de vie d'un actif immobilier en utilisant la modélisation des informations du bâtiment (BIM). Elle vise à favoriser la collaboration, à améliorer l'efficacité et à réduire les erreurs tout au long du processus de construction et de gestion des bâtiments.

 

  • IFC (Industry Foundation Classes) : Les IFC sont un format de fichier neutre et ouvert utilisé pour échanger des données entre différents logiciels BIM. Ils définissent les éléments et les propriétés des éléments du bâtiment de manière standardisée, permettant une communication fluide entre les différentes phases du projet et les différents acteurs impliqués

 

  • LOD (Level of Detail) : Le LOD est une spécification qui définit le niveau de détail requis pour les éléments du modèle 3D à différentes étapes du projet. Il est crucial pour garantir la cohérence et la précision des modèles 3D tout au long du processus, en clarifiant les attentes en matière de géométrie, de représentation et de contenu des objets.

 

Ces normes et standards fournissent un cadre essentiel pour la numérisation 3D dans le domaine du bâtiment, favorisant l'interopérabilité entre les logiciels, la qualité des données et la collaboration efficace entre les parties prenantes du projet. En les respectant, les professionnels peuvent s'assurer que leurs projets bénéficient des meilleures pratiques et sont conformes aux normes de l'industrie.

Techniques de Numérisation :

La numérisation 3D du bâtiment peut être réalisée à l'aide de différentes techniques, chacune offrant ses propres avantages en termes de précision, de coût et de rapidité. Les techniques les plus courantes incluent la photogrammétrie, le scanner laser 3D, la modélisation à partir de nuages de points et la capture LiDAR. Chaque technique présente des applications spécifiques en fonction des besoins du projet et de l'environnement du site.

  • Photogrammétrie : Cette technique consiste à prendre des photos d'un objet ou d'un site sous différents angles, puis à utiliser un logiciel spécialisé pour reconstruire un modèle 3D à partir de ces images. La photogrammétrie est souvent utilisée pour la numérisation d'objets de petite à moyenne taille ou de sites extérieurs où l'accès est limité.

 

  • Scanner laser 3D : Les scanners laser utilisent des faisceaux laser pour mesurer la distance entre l'appareil et les surfaces de l'objet ou du site. Ces scanners peuvent capturer des millions de points de données en quelques minutes, ce qui en fait une méthode efficace pour la numérisation de bâtiments complexes, de structures historiques ou de grands espaces intérieurs.

 

  • Modélisation à partir de nuages de points : Cette méthode implique la capture de nuages de points à l'aide de scanners laser ou d'autres technologies, puis la conversion de ces nuages de points en modèles 3D utilisables. Elle permet une grande flexibilité dans la manipulation et l'analyse des données, et peut être utilisée dans une variété d'applications, de la conception architecturale à la gestion de la construction.

​​​​​​​

  • Capture LiDAR : LiDAR (Light Detection and Ranging) est une technologie de télédétection qui utilise des faisceaux laser pour mesurer la distance entre l'appareil et les surfaces des objets. La capture LiDAR est souvent utilisée pour la cartographie topographique, la modélisation de terrain et la numérisation de grands sites extérieurs.

Chacune de ces techniques présente des avantages et des limitations en fonction des exigences du projet, de la précision nécessaire, de la taille du site et du budget disponible. En comprenant les caractéristiques de chaque méthode, les professionnels peuvent choisir la solution la plus adaptée à leurs besoins spécifiques en matière de numérisation 3D dans le domaine du bâtiment.

Exemples d'Applications :

Les applications de la numérisation 3D dans le domaine du bâtiment sont vastes et diverses. Parmi les exemples les plus courants, on trouve la documentation précise des bâtiments existants pour la rénovation et la restauration, la planification de la construction en utilisant des modèles BIM pour la coordination des différents corps de métiers, et la gestion des installations pour optimiser l'entretien et la maintenance des bâtiments.

  • Documentation précise des bâtiments existants : La numérisation 3D permet de créer des modèles précis des bâtiments existants, y compris leur structure, leurs dimensions et leurs détails architecturaux. Ces modèles peuvent être utilisés pour la rénovation, la restauration ou la conservation des bâtiments historiques, en fournissant une documentation détaillée pour guider les travaux de restauration tout en préservant l'intégrité architecturale.

​​​​​​​

  • Planification de la construction avec des modèles BIM : Les modèles BIM (Building Information Modeling) permettent de créer des représentations numériques détaillées des projets de construction, intégrant des informations sur la géométrie, les matériaux, les coûts et le planning. Ces modèles facilitent la coordination entre les différents corps de métiers, la détection des conflits et la planification précise des étapes de construction, contribuant ainsi à réduire les retards et les erreurs sur le chantier.

​​​​​​​

  • Gestion des installations pour l'entretien et la maintenance : Les modèles BIM peuvent également être utilisés pour la gestion des installations une fois que le bâtiment est achevé. En intégrant des données sur les équipements, les systèmes MEP (Mécanique, Électricité, Plomberie) et les éléments structurels, les gestionnaires d'installations peuvent optimiser l'entretien préventif, planifier les interventions de maintenance et améliorer l'efficacité énergétique du bâtiment.

​​​​​​​

  • Visualisation immersive pour la communication et la présentation : Les modèles 3D numérisés peuvent être utilisés pour créer des visites virtuelles et des simulations immersives, permettant aux clients, aux investisseurs et aux parties prenantes de visualiser le projet dans son ensemble avant même le début de la construction. Cela facilite la communication, favorise la prise de décision et permet d'anticiper les modifications nécessaires avant le début des travaux.

Ces exemples illustrent la diversité des applications de la numérisation 3D dans le domaine du bâtiment, démontrant comment cette technologie peut être utilisée à différentes étapes du cycle de vie d'un projet, de la conception à la gestion des installations.

Étude de Cas :

Prenons l'exemple d'un projet de rénovation d'un bâtiment historique. En utilisant la numérisation 3D, l'équipe de conception peut capturer avec précision les détails architecturaux existants, permettant une modélisation BIM précise pour la planification des travaux de restauration. De plus, la numérisation 3D facilite la coordination entre les architectes, les ingénieurs et les entrepreneurs, réduisant les erreurs et les retards sur le chantier.

Dans le cadre d'un projet de rénovation d'un bâtiment historique, la numérisation 3D offre des avantages significatifs tout au long du processus, de la conception à la réalisation. Voici comment une équipe de projet pourrait utiliser cette technologie :

  • Capture des détails architecturaux existants : À l'aide de techniques de numérisation 3D telles que la photogrammétrie ou le scanner laser 3D, l'équipe peut capturer avec précision les détails architecturaux du bâtiment historique, y compris les ornements, les moulures, les sculptures et les éléments structurels. Cette documentation précise servira de base pour la modélisation BIM et la planification des travaux de restauration.

​​​​​​​

  • Modélisation BIM pour la planification des travaux de restauration : Les données collectées lors de la numérisation 3D peuvent être utilisées pour créer un modèle BIM détaillé du bâtiment historique. Ce modèle inclura non seulement la géométrie du bâtiment, mais aussi des informations sur les matériaux, les composants et les systèmes. En utilisant ce modèle, l'équipe de conception peut explorer différentes options de conception, simuler l'impact des travaux de restauration et planifier précisément les étapes de construction.

​​​​​​​

  • Coordination entre les parties prenantes du projet : Le modèle BIM devient une plateforme de collaboration pour les architectes, les ingénieurs et les entrepreneurs impliqués dans le projet. Grâce à la visualisation 3D et à la capacité d'ajouter des informations détaillées sur les composants du bâtiment, les parties prenantes peuvent identifier les conflits potentiels, résoudre les problèmes de conception et coordonner leurs efforts de manière plus efficace.

​​​​​​​​​​​​​​

  • Réduction des erreurs et des retards sur le chantier : En utilisant un modèle BIM basé sur des données précises de numérisation 3D, l'équipe peut réduire les erreurs de conception et de construction avant même le début des travaux sur le chantier. De plus, la coordination améliorée entre les différentes équipes grâce au modèle BIM contribue à minimiser les retards et les problèmes sur le chantier, en assurant une exécution plus fluide et efficace des travaux de restauration.

En résumé, la numérisation 3D et la modélisation BIM offrent des outils puissants pour la planification et l'exécution de projets de rénovation de bâtiments historiques, permettant une préservation précise du patrimoine architectural tout en optimisant les processus de conception et de construction.

La numérisation 3D joue un rôle essentiel dans le domaine du bâtiment en offrant des outils puissants pour la conception, la construction et la gestion des bâtiments. En respectant les normes et en utilisant les techniques appropriées, les professionnels peuvent tirer parti de la numérisation 3D pour améliorer l'efficacité, la qualité et la durabilité des projets de construction.

« Retour aux actualités
Tout savoir sur nos prestations et services